Bal

Quand le trio devient Orchestre

Parti d'un répertoire de chansons réaliste des années 1920-1940, Willy Mandeville (guitare-chant) et David Feterman (contrebasse) se rodent dans les cafés de Belleville Ménilmontant.  

Petit à petit ils ajoutent à leur répertoire les chansons de Gainsbourg, Trenet, Bobby Lapointe,  J. moreau, Bourvil, F Leclerc, G.Brassens, Aznavour, J.Dassin, S.Adamo et bien d'autres.

Ils rencontrent un accordéonniste, Renato Tocco, issu du bal musette et du répertoire klezmer-yiddish avec qui ils se forment aux danses de salons. Très rapidement les soirées s'enchainent, on leur demande une affiche et leur nom, Le petit bal populaire de Belleville est né.  

Les conseils de quartiers les embauchent, une mairie pour le repas des anciens, une autre pour un 14 Juillet en plein air, des fêtes privées pour danser, des départs en retraites, des mariages... etc.

Alors un violonniste Dominique Tissendier, un guitariste Stéphane Ibran chantant Espagnol et Anglais viennent étoffer le trio, plus tard un clarinettiste-saxophiste Bruno Courtin et une chanteuse Coralie complètent ce qui sera devenu un orchestre de bal à l'ancienne.